Des questions sur les couveuses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des questions sur les couveuses...

Message par Allan18 le Dim 23 Mar 2014, 12:32

Bonjour à tous,

Un ami éleveur d'anatidés, m'as donné il y a deux mois, une couveuse "Top Duck S.A" de 49 oeufs.
Il avait récupéré dans un zoo, c'est une excellente marque.

Bref... ce n'est pas le sujet !   

Je lance une couveuse aujourd'hui, 
J'en avais fait une y deux semaines, mais sur 12 oeufs, j'ai eu 6 poussins, pourtant les autres étaient entrain de bêcher,
et y avais les poussins dans la coquilles car on a ouvert, mais mort.
C'est un problème d'humidité ?
On m'as dit que pendant les 18 jours, pas mettre d'eau, et les 3 derniers jours, mettre de l'eau, et je monte à 80%...
Dois-je mettre de l'eau pendant les 18 jours ?

Si vous pourriez m'aider... 
avatar
Allan18

Masculin
Age : 18
Date d'inscription : 23/03/2014
Nombre de messages : 30
Localisation : Cher 18

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Dim 23 Mar 2014, 23:20

Prends un hygromètre de station météo (plus sûr que les hygromètres à aiguille) et arrange-toi pour que la moyenne d'oscillation de l'hygrométrie tourne à plus ou moins 45°hygro, et le problème de l'humidité n'en sera plus un. (ça peut osciller en fonction des couveuses entre 35 et 55 °, ce n'est pas grave pourvu que ça ne stagne pas ainsi trop longtemps sur ces valeurs et que la moyenne général sur 19 jours soit à peu prêt de 45°).
A la naissance, mettre juste un peu plus d'eau ...

Quand il y a des problèmes de bêche, que le poussin pioute dans son oeuf mais qu'il n'arrive pas à sortir à cause d'une coquille trop dure ou trop sèche, il faut aider en ouvrant côté tête de l'oeuf, libérer le passage et laisser le poussin se débrouiller seul ensuite.
Si par contre les difficultés de naissances sont liées à d'autres facteurs (malformations, maladies ou autres), inutile d'aider, ce sont des poussins perdus.
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par soie12 le Jeu 27 Mar 2014, 23:17

Oui mais parfois quand on l'aide, ça saigne  Rolling Eyes   . Tête de l'œuf ? Tu veux dire la pointe de l'œuf Martopilou ?
avatar
soie12

Féminin
Age : 42
Date d'inscription : 13/02/2011
Nombre de messages : 1991
Localisation : aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Ven 28 Mar 2014, 10:23

Non, non, la tête, c'est la partie ronde. (vérification au mirage quand même, car il arrive qu'on ait un inverse)

Quand tu mires, tu vois la délimitation de la bulle d'air.
Si tu as le malheur de casser la coquille plus loin que cette partie, ça peut saigner, c'est là qu'il faut cautériser et attendre.
Ne pas forcer.
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par soie12 le Ven 28 Mar 2014, 12:18

Donc si on veut aider le poussin, il faut ouvrir cote poche d'air.  Mais le problebleme, si on casse la coquille et que la tête du poussin se trouve à l'opposé ça l'aide pas non plus et au mirage, ce n'est pas évident de voir la tête .... Rolling Eyes 
Enfin, moi j'essaye de les aider le moins possible, ou alors vraiment quand ils commence à bêcher . Mais bien ça saigne. Je doit mal m'y prendre . Et c'est la que je m'en veux de les avoir aide ....
avatar
soie12

Féminin
Age : 42
Date d'inscription : 13/02/2011
Nombre de messages : 1991
Localisation : aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Ven 28 Mar 2014, 15:32

soie12 a écrit:Donc si on veut aider le poussin, il faut ouvrir cote poche d'air.  Mais le problebleme, si on casse la coquille et que la tête du poussin se trouve à l'opposé ça l'aide pas non plus et au mirage, ce n'est pas évident de voir la tête .... Rolling Eyes 

Alors là, tu es dans le cas d'un inverse. On pourrait comparer ce type de naissance à un siège, chez un mammifère, sauf que le mammifère, lui, ne se fraye pas un chemin vers la sortie en passant par le nombril.
Dans le cas d'un inverse, deux problèmes se posent:
Déjà, la tête n'est pas dans le bon sens, donc si tu ouvres côté poche d'air tu auras du mal à lui venir en aide directement,
d'autre part, les inverses sont souvent plus lents à rentrer le jaune dans le ventre avant la sortie de l'oeuf.
Cette opération ne se fait que le ou les deux derniers jours maxima, mais chez l'inverse, le poussin est probablement en retard et la membrane de sa poche est encore innervée, le jaune pas toujours bien rentré.
Il ne faut pas se précipiter dans ce cas, et ne pas hésiter à attendre un jour de plus.
Si ce n'est pas suffisant et qu'il est encore en vie, en cassant la poche d'air, on va forcer la membrane à se cautériser plus vite, sous entendu qu'à partir de ce moment on prend aussi le risque de ne pas réussir à sauver le poussin.
Le problème chez les inverses, c'est qu'ils ont peu de place pour bécher, et ils restent souvent bloqués dans l'oeuf même une fois finis.
Perso, je retire un tout petit bout de coquille au niveau de la fracture de bêche, et si ça saigne, je cautérise et j'attends, une heure par exemple, et je recommence l'opération progressivement plusieurs fois dans la journée. Si le poussin est viable, ça marche, sinon, il ne s'en sortira pas.

Enfin, moi j'essaye de les aider le moins possible, ou alors vraiment quand ils commence à bêcher . Mais bien ça saigne. Je doit mal m'y prendre . Et c'est la que je m'en veux de les avoir aide ....

Il faut d'abord essayer d'évaluer quelle décision prendre.
Dans l'absolu, on est censé laisser les poussins déficients mourir dans l'oeuf, c'est plus logique, si on prend en compte le fait que seuls les plus résistants et les plus débrouillards retransmettront ces caractères à leurs descendants.
Quelques cas à reconsidérer:
Pour commencer, si le poussin ne bêche pas, on ne l'aide pas, tant pis, sauf vraiment s'il hurle dans sa cabine, mais un poussin qui ne bêche pas se manifeste rarement violemment.
Dans le cas d'une coquille trop dure, il se manifeste bruyamment, et dans ce cas on entend la tentative de bêche quand on colle l'oeuf à l'oreille.
Au mirage, on voit vite si le poussin passe la tête dans la poche d'air avant même le bêchage, tant qu'on ne voit rien, ne pas intervenir.
Sinon, on décapsule la tête sur la zone non innervée, et ça se passe bien.

Si on est encore dans les 19-20 jours, il reste du temps, parfois en fonction de la température de la couveuse, on peut avoir des naissances s'étalant entre 18,5 et presque 23 jours. On a des disparités aussi en fonction de s'il s'agit d'un sujet nain ou grande race, les petits poussins ayant tendance à sortir avant les gros, mais ce n'est pas systématique.

Perso, là où j'interviens surtout, c'est quand le poussin a bêché mais ne sort pas.
Plusieurs cas de figures, ...
 Arrow il est inverse, (cas assez fréquent parmi tous), donc en difficulté mobile et peut-être en retard de croissance aussi, s'y prendre très doucement et cautériser progressivement le poussin; taux de réussite 1/2 voire un peu plus;
 Arrow il est handicapé et ne peut fournir une mobilité suffisante pour sa sortie, si on l'aide, normalement une fois décapsulé on va vite s'en rendre compte, voire il ne sortira pas de lui même (rappelons qu'une fois décapsulé, il vaut mieux laisser le poussin s'extraire seul, Exception faite pour les oisons..); obligé de suicider le pousin de toute façon, sauf si on s'appelle Thérésa;
 Arrow il est malade ... dans ce cas il est probablement dans le bon sens, mais il y a probablement retard de croissance, et son horloge  interne lui demande de sortir alors même que le jaune est encore dehors, ... il est risqué de le forcer, et il y a de forte chance qu'il ne s'en sorte pas de toute façon; ... sur des sujets rares, en voie de disparition ... originaires de mars ou autres cas de ce genre ... etc ... on peut envisager de décapsuler la tête, de commencer à lui faire boire un antibio (en faisant gaffe de ne pas le noyer, tout en ne le déplaçant pas de son oeuf qu'on maintient ouverture en haut ou de côté, et on prend soin de faire une porte de fermeture avec un tissus respirant en attendant qu'il se rétablisse, si c'est encore possible. Ça marche seulement si la maladie est peu invasive et le poussin un battant, ... sinon, perte de temps ...
 Arrow il est fatigué, il arrive qu'un poussin bêche et meure avant la fin de sa sortie, mais dans ce cas, pas de saignement, seulement une coquille parfois presque détourée et un poussin mort à l'intérieur. Ça arrive, c'est pas de bol.

 Shocked Dans le cas où, après l'avoir aidé, le poussin sortirait avec son jaune à l'extérieur, un conseil, remettre le poussin le cul dans l'oeuf et scotchez le afin qu'il ne sorte pas, en lui laissant la tête dehors. Ça évite au jaune de sécher ou de se déchirer sur le sol de la couveuse, de se déshydrater trop vite (on peut le réhydrater régulièrement en injectant à la pipette de l'eau minérale à température de la couveuse dans la coquille), en attendant la résorbe du jaune.
S'il cautérise seul, entre 1/2 journée à 1,5 jours, alors il a ses chances, sinon, c'est grillé pour lui.

Bon reste, que ...  quand ça nait tout seul, on se fait moins de noeuds au cerveau ... quand même ...  
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Shima le Ven 28 Mar 2014, 15:51

Merci pour l'explication Mortalpilou !

mortalpilou a écrit:
Le problème chez les inverses, c'est qu'ils ont peu de place pour bécher, et ils restent souvent bloqués dans l'oeuf même une fois finis. Perso, je retire un tout petit bout de coquille au niveau de la fracture de bêche, et si ça saigne, je cautérise et j'attends, une heure par exemple, et je recommence l'opération progressivement plusieurs fois dans la journée. Si le poussin est viable, ça marche, sinon, il ne s'en sortira pas.

Tu fais comment pour cautériser ?

La membrane qui entoure le poussin comporte des vaisseaux sanguins qui, dans le cas d'une naissance normale, arrêtent d'être irrigués à un moment donné et ça permet au poussin de sortir sans saignement.
Sais tu quel est le processus qui déclenche cet arrêt de l'irrigation des vaisseaux ?
J'avais pensé que ça pouvait être déclenché par le fait que le poussin respire ou bien lorsqu'il a commencé à percer cette membrane ou encore juste une question de date.
avatar
Shima

Féminin
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2012
Nombre de messages : 3638
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Concours photos : Triple gagnant du concours photo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Invité le Ven 28 Mar 2014, 15:55

Quand un poussin a bêché, chez moi il sort tout seul....

Parfois ça prend plus de 24h00 mais ils sortent.

J'ai perdu plus de poussin au début en essayant de les aider à sortir que maintenant en les laissant faire.

A chaque fois que j'ai essayé de les aider, ils avaient bêché mais ils n'étaient pas "finis".

Il leur fallait encore du temps pour résorber le jaune et pour sécher donc pour la plupart, je les ai tué en essayant de les aider ....  Rolling Eyes

Sur 160 naissances cette année, je n'ai pas eu un seul poussin mort coincé dans sa coquille après avoir bêché.

Par contre je suis persuadé que si j'avais aidé ceux qui ont mis 24h00 pour sortir, j'en aurai tué la plupart.

Donc maintenant (et depuis un bon moment déjà), mon principe est qu'un poussin doit naitre seul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Shima le Ven 28 Mar 2014, 16:02

Olivier : Est-ce que parfois, tu as des poussins qui sortent après le 21ème jour ?
avatar
Shima

Féminin
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2012
Nombre de messages : 3638
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Concours photos : Triple gagnant du concours photo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Ven 28 Mar 2014, 16:25

Shima a écrit:Merci pour l'explication Mortalpilou !

mortalpilou a écrit:
Le problème chez les inverses, c'est qu'ils ont peu de place pour bécher, et ils restent souvent bloqués dans l'oeuf même une fois finis. Perso, je retire un tout petit bout de coquille au niveau de la fracture de bêche, et si ça saigne, je cautérise et j'attends, une heure par exemple, et je recommence l'opération progressivement plusieurs fois dans la journée. Si le poussin est viable, ça marche, sinon, il ne s'en sortira pas.

Tu fais comment pour cautériser ?

La membrane qui entoure le poussin comporte des vaisseaux sanguins qui, dans le cas d'une naissance normale, arrêtent d'être irrigués à un moment donné et ça permet au poussin de sortir sans saignement.
Sais tu quel est le processus qui déclenche cet arrêt de l'irrigation des vaisseaux ?
J'avais pensé que ça pouvait être déclenché par le fait que le poussin respire ou bien lorsqu'il a commencé à percer cette membrane ou encore juste une question de date.  


Tout se fait à peu prêt en même temps, fermeture du nombril, respiration pulmonaire dès que la tête a transpercé la poche d'air, début du bêchage.
Pour la cautérisation, qui n'en est pas vraiment une, il faut bloquer le saignement avec un sopalin.
Normalement quelques secondes suffisent, sauf si le canal sanguin est un peu gros.
Il arrive qu'on se plante et que ça ne marche pas , mais j'ai rarement eu des morts par hémorragie.
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Ven 28 Mar 2014, 16:27

Olivier 44 a écrit:Quand un poussin a bêché, chez moi il sort tout seul....

Parfois ça prend plus de 24h00 mais ils sortent.

J'ai perdu plus de poussin au début en essayant de les aider à sortir que maintenant en les laissant faire.

A chaque fois que j'ai essayé de les aider, ils avaient bêché mais ils n'étaient pas "finis".

Il leur fallait encore du temps pour résorber le jaune et pour sécher donc pour la plupart, je les ai tué en essayant de les aider ....  Rolling Eyes

Sur 160 naissances cette année, je n'ai pas eu un seul poussin mort coincé dans sa coquille après avoir bêché.

Par contre je suis persuadé que si j'avais aidé ceux qui ont mis 24h00 pour sortir, j'en aurai tué la plupart.

Donc maintenant (et depuis un bon moment déjà), mon principe est qu'un poussin doit naitre seul.
Pour avoir testé pas mal de méthode, dans l'absolu, j'en sauve plus que ce pourcentage là,
mais on est bien d'accord, le mieux, ça reste la naissance non assistée.
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Invité le Ven 28 Mar 2014, 20:05

Shima a écrit:Olivier : Est-ce que parfois, tu as des poussins qui sortent après le 21ème jour ?
En règle générale (car on trouvera toujours une exception qui confirme la règle ...  Wink ) je dirai non.

Ça commence en général à bêcher le 19ème jour, ça éclot à partir du 20ème jour et le 21ème jour les retardataires finissent de sortir.

J'ai remarqué 2 choses:

Le poussin qui bêche en premier met en général au moins une journée pour sortir, du coup il n'est jamais le premier à éclore.

Il se repose, je pense qu'il se "finit" et qu'il sèche, puis d'un seul coup il se décide enfin à faire le tour de la coquille et à sortir. D'autres commencent plus tard et sortent tout de suite.

Je pense que tant qu'un poussin n'a pas commencer à faire le tour de la coquille, c'est qu'il n'est pas près à éclore et si on l'aide c'est pire que tout.

La deuxième chose que j'ai remarquée, c'est que la durée d'incubation dépend de la souche. Mes poussins blancs sont toujours les premiers à éclore et ont en moyenne au moins une demi journée d'avance sur les perdrix.

Pourtant ils sont mis à couver en même temps et ils sont mélangés dans la couveuse. J'ai pu le vérifier sur toutes les couvées, c'est systématique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Shima le Ven 28 Mar 2014, 20:30

C'est très intéressant ce que tu dis Olivier, merci pour cette expérience.

Moi aussi j'ai remarqué que parfois, le poussin fait un trou, puis plus rien pendant 24 h et d'un coup, il fait le tour de la coquille et sort comme une fleur en moins d'une heure. Je ne pense pas qu'il se repose, je pense qu'il attend que le sang de la membrane se résorbe.
J'ai pensé (mais sans certitude) qu'il faisait un petit trou pour respirer et que du coup, il n'a plus besoin du système veineux pour respirer et que celui-ci se résorbe. Ceux qui ne font pas de trou avant doivent respirer dans la poche.
avatar
Shima

Féminin
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2012
Nombre de messages : 3638
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Concours photos : Triple gagnant du concours photo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par sauterelle le Ven 28 Mar 2014, 22:05

Très intéressantes vos expériences respectives, merci.
Alors moi, à mes débuts, j'en ai bêtement aidé beaucoup à éclore, pensant que la coquille était trop dure, ou que les poussins étaient trop épuisés pour continuer le boulot ; l'impatience du débutant ! Bien sûr, j'en ai "sauvé" quelques uns, mais j'en ai fait mourir aussi. Depuis, je ne les aide quasiment plus jamais (le quasiment étant pour une race ou une variété "précieuse", enfin, à mes yeux). Par contre, et si vous aviez une explication çà m'intéresserait beaucoup : pour les oisons, j'ai bien plus de morts à l'éclosion si je n'interviens pas, que si je leur donne un coup de main ; je ne sais vraiment pas pourquoi. Pourtant, je ne pense pas qu'il y ait un problème d'humidité. Votre avis ?
avatar
sauterelle

Féminin
Age : 58
Date d'inscription : 16/09/2009
Nombre de messages : 676
Localisation : 61 Orne (Basse-Normandie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Shima le Ven 28 Mar 2014, 22:39

Je ne connais pas du tout les oisons.  
avatar
Shima

Féminin
Age : 56
Date d'inscription : 21/03/2012
Nombre de messages : 3638
Localisation : Pyrénées-Atlantiques
Concours photos : Triple gagnant du concours photo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par soie12 le Ven 28 Mar 2014, 22:49

Merci pour toutes vos explications ...Martopilou et Olivier...

24 heure d'attente, la prochaine fois je vais essayé de ne pas toucher a cette couveuse ...Je le sais , mais c'est plus fort que moi...Je peux pas m'en empecher...il faut toujours que j'aille en aider un ...Je suis vraiment insupportable...

Mais comme le dis Sauterelle , j'ai eut moi aussi plus de mort a l'éclosion, quand je n'intervient pas ...comment ça se fait ?

Aussi, on dis qu'il faut jamais ouvrir une couveuse pendant les 3 dernier jours d'incubation, hors la dernière fois j'ai eut un problème avec ma couveuse, qui n'avait que 40 d'hygromètrie ...Du cout, je me suis inquiétée, et decider de pulveriser de l'eau vinaigré, toute les heures, et je n'ai jamais eut autant de réussite, malgré, l'ouverture régulière de la couveuse ...? La aussi aller comprendre ... Rolling Eyes 


avatar
soie12

Féminin
Age : 42
Date d'inscription : 13/02/2011
Nombre de messages : 1991
Localisation : aveyron

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Ven 28 Mar 2014, 23:08

sauterelle a écrit:Très intéressantes vos expériences respectives, merci.
Alors moi, à mes débuts, j'en ai bêtement aidé beaucoup à éclore, pensant que la coquille était trop dure, ou que les poussins étaient trop épuisés pour continuer le boulot ; l'impatience du débutant ! Bien sûr, j'en ai "sauvé" quelques uns, mais j'en ai fait mourir aussi. Depuis, je ne les aide quasiment plus jamais (le quasiment étant pour une race ou une variété "précieuse", enfin, à mes yeux). Par contre, et si vous aviez une explication çà m'intéresserait beaucoup : pour les oisons, j'ai bien plus de morts à l'éclosion si je n'interviens pas, que si je leur donne un coup de main ; je ne sais vraiment pas pourquoi. Pourtant, je ne pense pas qu'il y ait un problème d'humidité. Votre avis ?

Chez les oisons, la difficulté à faire éclore est récurrente.
Ca dépend de beaucoup de facteurs, dont l'humidité mais aussi la couveuse, le mode de couvaison, la qualité de la coquille ....etc
Certaines couveuses permettent mieux la naissance des oisons et d'autres plutôt celles des poussins ou des perdreaux.
Certains modes de couvaison demandent de sortir les oeufs régulièrement et de les asperger, d'autres pas, ces facteurs sont très variables.
Pour avoir essayer des tas de méthodes, la meilleure que je connaisse pour l'heure et la moins casse-gueule, si je puis m'exprimer ainsi, c'est de faire comme les poules, ne rien toucher, mirer de temps à autre, et garder à humidité plus élevée que pour les poules (plutôt 45-50° hygro. contre plutôt 40-45 chez les poules).
Sur les couveuses à utilisation mixtes, gardez les oeufs de palmipèdes vers le bas ou vers le lieu le plus proche du bac à eau.

Chez les palmipèdes en général, les mamans ont tendance, en couvaison naturelle, à se mouiller régulièrement , surtout vers la fin de l'incubation.
Les couveuses, bien que l'humidité puisse être élevée, ne permet pas les conditions optimales de couvaison (enfin rarement pas).
L'air y est toujours un peu plus sec ou plus ventilé.
Les oeufs sont aussi plus facilement souillés que chez les poules et des germes peuvent entrer en cause même en couvaison couveuse.

Les méthodes de décapsulage vues plus haut sont surtout appliquées chez moi sur les oisons, aujourd'hui, plus que sur les poussins.
Les oisons (surtout de type domestiques ou races de rapport) sont assez fainéants à la naissance et moins véloces que leurs cousins sauvages.
Il dorment plus une fois nés, et sont plus lents à se mouvoir les jours qui suivent.
Il n'est pas rare que sans aide, ils ne finissent pas leur bêchage.
Il ne faut pas hésiter à les aider au décapsulage, mais pas pour la sortie, ne serait-ce que pour s'assurer qu'ils tiennent la route ensuite.

Pareil y aller en douceur ...
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Invité le Sam 29 Mar 2014, 06:29

Shima a écrit:.... Je ne pense pas qu'il se repose, je pense qu'il attend que le sang de la membrane se résorbe.
Tout à fait d'accord, je ne pense pas non plus qu'il se repose, c'était une façon de parler... Il fait plutôt une pause en attendant d'être près à sortir  Wink

Je pense aussi comme vous l'avez dit que la qualité et l'épaisseur de la coquille doivent jouer beaucoup.

Autre facteur que tu vient de citer Mortalpilou, c'est la capacité de la souche à éclore... Est ce qu'en aidant un poussin qui n'aurait pas éclos tout seul on n'introduit pas une faiblesse dans la souche et dans sa descendance jusqu'au point ou on aurait des éclosions de plus en plus difficile d'une génération à l'autre ?

Est ce que la sélection ne commence pas déjà à l'éclosion ?

Je ne connais pas la réponse, mais je me pose quand même la question ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par sauterelle le Sam 29 Mar 2014, 09:25

Je pense comme toi Olivier, qu'il faut sélectionner la robustesse dans les souches à tous les niveaux, y compris dés le début. C'est pour çà que je ne touche plus jamais rien à l'éclosion sur la plupart des variétés que j'ai, je ne le fais que quand j'ai attendu une vingtaine de jours la "perle rare" et que çà ne me semble pas avancer correctement.
avatar
sauterelle

Féminin
Age : 58
Date d'inscription : 16/09/2009
Nombre de messages : 676
Localisation : 61 Orne (Basse-Normandie)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par mortalpilou le Sam 29 Mar 2014, 10:57

Olivier 44 a écrit:
....
Autre facteur que tu vient de citer Mortalpilou, c'est la capacité de la souche à éclore... Est ce qu'en aidant un poussin qui n'aurait pas éclos tout seul on n'introduit pas une faiblesse dans la souche et dans sa descendance jusqu'au point ou on aurait des éclosions de plus en plus difficile d'une génération à l'autre ?

Est ce que la sélection ne commence pas déjà à l'éclosion ?

Je ne connais pas la réponse, mais je me pose quand même la question ...

Si, bien sûr, à partir du moment ou on intervient dans un milieu, de quelle que manière que ce soit, on le modifie ... (phénomène d'épigénisme).
Aussi, en aidant, on favorise les souche plus faible, et quand un facteur est modifié, il faut savoir qu'on en modifie d'autres par la même occasion.
On ne sait jamais quels facteurs vont être modifiés à ce moment là.

C'est valable surtout pour les poussins.

Pour les oisons, c'est un peu particulier, car on a déjà modifié les souches et ces dernières ont aujourd'hui des problèmes de bêchage sur les couvées artificielles.
Ça ne veut pas dire qu'il faille aider à tout va.

On peut aussi essayer de faire marche arrière sur les souches qui bêchent mal en en ré-induisant une meilleure possibilité de bêche (mais il faut le faire progressivement, mère nature n'aime pas qu'on la bouscule). Pas compliqué, marquez les poussins qui n'auraient pas été aidés à la naissance et permettez leurs de reproduire. Au fur et à mesure des générations, on remet en place cette faculté.
Tout se sélectionne, seules choses à avoir ... de la patience ... et du bon sens ...


Donc dans l'ensemble, et dans la mesure du possible, n'aidez pas les poussins, laissez les naître seuls.
avatar
mortalpilou

Féminin
Age : 45
Date d'inscription : 21/11/2013
Nombre de messages : 292
Localisation : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des questions sur les couveuses...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum